Étudiants - Archives des années précédentes - 2007/08 - 1° année (2007/8) - MÉMOIRES - BERGER Hélène -

08.gravuvre

Ai Ai Ai, la gravure à un bras !!!!!!!!!
Ca fait un peu mal au début mais une fois qu’on a le tour de bras ça va..
une plaque de lino fixée sur une planche de bois elle même fixée à la table par un serre-joint et c’est parti !!

Tout d’abord le professeur, ce cher Jacques Hemery.. :

Puis l’atelier..Les machines. Celle-ci du 19e siècle.

On pose la plaque encrée, le papier au dessus puis les langes et on tourne la manivelle.
Le rouleau presse le papier sur la plaque et on le récupere de l’autre coté, encré.

Pour la LINO-GRAVURE, il faut gratter avec des outils.
La partie grattée restera blanche lors de l’encrage.
J’ai décidé de travailler un auto-portrait à partir d’une photo travaillée sur photoshop. En positif puis en négatif..

Tout d’abord j’ai fait des tirages un par un puis j’ai eu l’idée de les assembler.

Assemblage :

L’assemblage étant intéressant pour moi j’ai voulu travailler cet aspect la sur divers papiers.. des papiers de couleur, rouge transparent, blanc transparent..

Le verso..

GRAVURE SUR PLEXIGLASS

La on gratte à l’aide d’outils qui ressemble à des compas.
Chaque trait est irrattrapable ! Alors attention !
Puis on encre la plaque entière, on l’éssuit à l’aide de papier journal, seul les traits trouées seront encrés.
On pose la plaque sur la machine, on prend un papier préalablament humidifié
que l’on met par dessus et on tourne !!
puis on met à secher.
De mêmme que l’on met tout à secher ici :

J’ai travaillé ici sur un déssin d’une terrasse de café à Naples que j’avais exécuté un an plus tôt.

Les résultats au fur et à mesure..

Pour le premier il me semblait qu’il était un peu vide

Donc je l’ai un peu travaillé encore pour obtenir plus de relief.

Puis j’ai découvert qu’en essuyant certaine zones plus que d’autre le résultat n’était pas le même.

D’autres supports..


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr