Études supérieures - Le déroulement des études -

La phase projet (4e et 5e années)


Phase projet

Dans le cadre de la phase projet (quatrième et cinquième années), les étudiants développent leur projet artistique, personnel ou de groupe. L’organisation du travail de recherche et de création est plus libre. Les étudiants de quatrième année doivent cependant participer aux séminaires et ateliers de recherche et de création (ARC). Les conférences et rencontres sont nombreuses, de même que les discussions d’ateliers, avec les intervenants de l’école et le tuteur. La cinquième année est sanctionnée par le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) option art.

 La 4e année

L’étudiant passera un contrat individuel avec le coordinateur dans lequel devront figurer obligatoirement :

  • 1 atelier permanent
  • 2 semaines de modules

L’étudiant se choisit un enseignant référent comme tuteur. Il s’agit d’un référent spécifique de l’étudiant qui accompagne les réflexions sur sa pratique au sens large afin de compléter le suivi hebdomadaire du responsable d’atelier permanent.

L’étudiant en mobilité - dans le temps du semestre 7 - satisfera à un contrat d’études spécifique qui permettra à ses évaluateurs de lui attribuer à son retour les crédits nécessaires.

En 4e année, un accent particulier est donné à la professionnalisation : modules, stages, rencontres professionnelles et accompagnements individuels validés par des crédits ECTS.

Un stage long d’une durée maximum de deux mois est obligatoire, en France ou à l’étranger. Ce choix est validé par les enseignants. L’assistanat d’artiste est privilégié.
L’école accompagne particulièrement les stages. Ceux-ci doivent être adaptés au projet professionnel envisagé, ou bien permettre l’accompagnement de la réflexion de l’étudiant dans la construction de son parcours. En ce sens, les journées professionnelles et la mobilité jouent un rôle important.

Le stage s’effectue lors du premier semestre pour les étudiants du cursus et durant les vacances d’été pour les étudiants arrivés par commission en début d’année.
L’évaluation s’effectuera dans l’atelier permanent référent et sur la base d’un rapport envoyé aux coordonnateurs et au responsable d’atelier.
Le rapport de stage est présenté au moment du bilan. Pour le stage à l’étranger, un tuteur sera référent.

Le Carnet de recherche que l’étudiant enrichit depuis la première année permet la mise en place d’un mémoire finalisé qui peut constituer la première étape du Mémoire de cinquième année.

 La 5e année

L’étudiant de 5e année choisit librement, en accord avec son directeur de recherche, le parcours qui l’amènera à l’obtention des crédits et à la présentation du DNSEP option art, reconnu au grade de Master.

Le passage du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique est constitué de 2 épreuves comprenant chacune un entretien avec un jury :

  • la soutenance d’un Mémoire d’une durée de vingt minutes.
  • la soutenance d’un travail plastique d’une durée de quarante minutes.

Le jury du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, nommé par le directeur de l’établissement, est composé de 5 membres :

  • 1 représentant de l’établissement choisi parmi les enseignants.
  • 4 personnalités qualifiées extérieures à l’établissement.

Le président du jury est choisi parmi les personnalités qualifiées. Des suppléants sont nommés dans les mêmes conditions. Le jury du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique se réunit valablement si au moins quatre membres sont présents ou représentés. Les décisions sont prises à la majorité absolue. En cas de partage égal des voix, celle du président est prépondérante.

Le jury du Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique chargé de la soutenance du mémoire, comprend :

  • le représentant de l’établissement.
  • l’une des quatre personnalités qualifiées.
  • Il est présidé par un docteur.

La soutenance du mémoire a lieu au semestre 10 à un moment choisi par l’équipe pédagogique en lien avec l’étudiant.
A l’issue de la soutenance du mémoire, le jury établit un rapport écrit qui est communiqué aux autres membres.

En fin de semestre 10, l’ensemble du jury assiste à la présentation du travail plastique. A l’issue de cette épreuve, il délibère sur l’attribution du diplôme en tenant compte du rapport établi par le jury de soutenance du mémoire. Il délivre 25 crédits pour le travail plastique et 5 crédits pour le Mémoire.


ESAAix - Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr