Études supérieures - Les modalités d’admission -

Épreuve plastique du concours d’entrée - Septembre 2017

Les sujets de l’épreuve plastique du concours d’entrée de septembre 2017 sont en ligne à partir du mardi 29 août 2017. Tout candidat inscrit à cette session du concours doit répondre à l’un de ces sujets en amont de son entretien avec le jury, le jour de sa convocation.

Les sujets

Vous traiterez au choix l’un des deux sujets proposés ci-dessous.

Sujet A : Une oeuvre d’art de poche

Vous réaliserez une oeuvre qui tient dans la poche, dans une enveloppe ou dans une petite ou grosse boite d’allumette. Quelque chose que vous pouvez transporter sur vous, de telle façon qu’il vous soit possible, à tout moment, de sortir cet objet, de le poser sur une table, sur le comptoir d’un café, d’en faire l’occasion d’une petite performance ou de l’utiliser comme un élément provisoire d’exposition.
Ce pourra être une mini-sculpture, une installation modèle réduit, ou quelque chose qu’on peut déplier, étendre, déployer momentanément dans l’espace.
Tous les moyens qui vous sont accessibles sont utilisables.
Vous réfléchirez aux circonstances dans lesquelles votre oeuvre devra ou pourra être montrée, à la façon dont elle pourra être mise en situation.
Vous écrirez un texte de présentation dans lequel vous donnerez « le mode d’emploi » de votre proposition, vous imaginerez des exemples de mises en oeuvre possibles, vous expliquerez quelles sont vos intentions, vos références, le contexte dans lequel votre création prend son sens.

Sujet B : Le jardin

Il y a des jardins publics, il y a des jardins privés, il y a des jardins secrets. Il y a des jardinets et des parcs immenses, il y a des jardins potagers et des jardins d’agrément, il y a des jardins d’hiver et des jardins tropicaux, des jardins japonais, des jardins anglais et des jardins à la française, il y a des jardins imaginaires. Il y a les jardins suspendus de Babylone et le jardin d’Eden. Entre la maison et le champ, la ville et la campagne, le trottoir et la terre, le rond point de banlieue et central park, le jardin est un monde intermédiaire, à la fois domestique et naturel, civilisé et autonome, fermé sur lui-même et détenteur d’un morceau d’horizon. C’est un dehors dedans, ou un dedans dehors. Un endroit où se perdre et où se retrouver, où se détendre et où faire de l’exercice. Un endroit pour se promener, ne serait-ce que mentalement, et pour s’arrêter, ne serait-ce qu’un instant. Mais dans tous les cas, un jardin est conçu pour être vu et parcouru du regard, c’est d’une façon ou d’une autre un objet esthétique.

Vous imaginerez un jardin, grand ou petit, serré sur le rebord de la fenêtre ou vaste comme la jungle.
Vous en imaginerez le plan, l’organisation, la fonction. Vous en profiterez pour réfléchir à ce qu’est un jardin, à ce qui fait qu’on appelle jardin des réalités apparemment si différentes.

Votre travail consistera en un rendu plastique, dont la forme est entièrement libre, et en un récit, qui ne devra pas dépasser deux pages, dans lequel vous présenterez votre travail et votre réflexion, les références qui vous ont inspiré et celles qui vous paraissent utiles pour comprendre les choix que vous aurez fait.

Les consignes

Les techniques de réalisation sont multiples : peinture, dessin, photo, vidéo, son, volume, techniques mixtes, ou tout moyen qui vous semblera utile, pourvu que vous puissiez l’apporter et qu’elle puisse être stockée sans dommage.

Lors de l’entretien avec le jury (le jour est précisé par la convocation que vous avez reçue), vous apporterez cette épreuve plastique ainsi que vos travaux « personnels ». Il s’agit de toute réalisation qui témoigne de préoccupations personnelles ne relevant pas de l’exercice scolaire (carnets, écrits, images, dessins, photos, peintures, captations son, vidéos, etc.)

Attention :

  • Les propositions utilisant les nouveaux médias ne devront pas excéder deux minutes et devront être réalisées sur un support lisible par n’importe quel ordinateur (à disposition dans la salle du jury lors de l’entretien).
  • L’école supérieure d’art conservera votre production pour une durée de trois mois à l’issue de laquelle vous pourrez récupérer votre travail si vous le souhaitez.

ESAAix - Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr