Événements - Conférences et tables rondes - 2018/2019 -

Conférence publique | Catherine Melin

Mercredi 7 novembre 2018 à 18h

L’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence a le plaisir d’inviter, le mercredi 7 novembre à 18h, Catherine Melin, artiste et professeure d’enseignement artistique, pour une conférence autour de sa pratique...

La question initiale dans le travail de Catherine Melin est celle du point d’appui. Etant donnés l’étendue et tout ce qui la ponctue, d’où partir, par où commencer, par où passer ? L’espace tout autour de nous nous contient et contient toutes choses : celles qui sont fixes et celles qui se meuvent, celles qui étaient là et celles qui ont été ajoutées par les hommes, lesquelles sont devenues aujourd’hui incroyablement nombreuses et proliférantes. Cette propension à en rajouter sans fin et à remplir les intervalles laissés vacants, nous pouvons y voir la forme moderne de ce que Wilhelm Worringer dans Abstraction et Einfühlung, un livre bien inutilement oublié aujourd’hui(1), caractérisa pour les temps primitifs en parlant de geistiger Raumscheu, ce que l’on peut traduire par « angoisse spirituelle devant l’espace » ou, plus simplement, « crainte de l’esprit devant l’espace ». Crainte qui est comme la version panique, elle-même affolante, d’une occupation pourtant nécessaire : pour que l’espace s’incarne et échappe au vide qui est sa tentation, il lui faut des objets et des formes, toute une écriture de lignes et de surfaces qui le traduisent dans une langue que le corps peut apprendre et comprendre. Habiter, vivre, c’est traverser avec son corps les espaces toujours différents de cette langue parlée par l’espace.

(1)Wilhelm Worringer, Abstraction et Einfühlung, Klincsieck, Paris, 2003

Extrait du texte de Jean-Christophe Bailly,
Catherine Melin Point d’appui, Analogues, 2013

Catherine Melin


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr