Étudiants - Archives des années précédentes - 2005/06 - 1° année (2005/6) - MÉMOIRES (année propédeutique 2005/06) - LIBERTI Camille -

8 module peinture (représentation de l’espace intérieur/ extérieur)

Techniques et Histoire de la peinture

PIGmENTS + CORPS


pigments

Il existe deux catégories de peinture :
· La peinture à l’eau
Aquarelle, gouache, et toutes peintures à base de colle, d’acrylique ou de résine vinylique.
· La peinture à l’huile
Huile de lin, térébenthine, withe spirit.
Il n’est pas conseillé de mélanger la peinture à l’huile et la peinture à l’eau, en revanche il est possible de faire huile sur eau, mais pas l’inverse.


Histoire de la Peinture

Les Hommes Préhistoriques
Les peintures rupestres, les premières couleurs.
LA FAmILLE DE TERRE
Couleurs assez stables
Terre d’ombre naturelle calcinée, ou brûlée (la graisse d’ours permettait de fixer le pigment).

L’Italie ancienne
TERRE DE SIENNE (avec des variantes), naturelle, ou brûlée.

LES OCRES (couleurs minérales)
ocre rouge, et ocre jaune

TERRE VERTE (terrain argileux), une déclinaison de la terre d’ombre naturelle mais plus verdâtre.

TERRE DE mARS
noir de mars (état minéral)

LES NOIRS
noir d’ivoire (os brûlés), noir de fusain,et noir de vynile.

LES BLANCS (états minéraux)
blanc de zinc, blanc d’argent (noirci avec le temps), et blanc de titane (jauni avec le temps).

LES BLEUS
bleu outre mer (minéral) foncé ou clair,et bleu cobalt.

LE ROUGE
,le rouge est la couleur la plus difficile à obtenir.Rouge vermillon.

LES JAUNES
le jaune cadium,et le jaune de Naples (ocre jaune).

LES VERTS (couleurs minérales)
vert de chrome, et vert émeraude.

Les couleurs douteuses :
le bleu de Prusse, les pigments attaquent les autres. Aujourd’hui il est remplacé par le bleu phyto
le jaune de chrome, l’oxydation du chrome vire au vert
ex : La Chaise Jaune de Van Gogh
les couleurs à base de bitume
les pigments noircissent
ex : Le radeau De La méduse de Géricault


Les liants


pour le peinture à l’eau
-  la résine vinylique
-  le liant acrylique
-  la chaux vive
-  le médium acrylique
La colle Tottin ( peau de lapin), apparaît au moyen- Age.
en plaques ou en poudre.
A faire tremper, puis à faire chauffer au bain- marie ( 70°C max.), à travailler toujours à chaud.
Cette colle est beaucoup utilisé en dorure.
La colle d’os, colle à bois.
La colle de poisson, utilisée en maroquinerie.
La colle de cerisier, colle à papier.


Les supports :
La toile de lin
Cette toile est très résistante ( toile serrée, sèche, de différents grains)
La toile de coton
La toile synthétique
Le carton
Le carton toilé
Le papier
Il faut imperméabiliser le support à l’aide d’une colle, afin d’éviter que l’huile soit absorber par la toile, le papier (papier à peindre), ou le carton.



Les châssis :
Il existe trois formats : figure Paysage marine.
Au début du XIX°s, il faut standardiser les formats pour la vente et la manufacture des tableaux, à l’époque une unité de mesure déterminée une côte.


Les pinceaux :
les pinceaux à brosse plate.
les pinceaux à brosse ronde.


Quelques règles de base sur la technique de la peinture à l’huile.

- du sombre au clair
- du maigre au gras
- du mince à l’épais
- de l’ensemble au détail

plan de travail 1

La représentation de l’espace


Un point de vue
Une fenêtre
Un tableau

Intérieur/ extérieur
Dedans/ dehors

Ouvrir une fenêtre sur...
Donner l’illusion d’un espace à partir du lieu où nous sommes.


Au départ :

- la fenêtre/ image religieuse

- la fenêtre/ image souvenirs

- la fenêtre / défenestration

La fenêtre de l’espoir.
Représenter l’image d’une Sainte, une madone.
Une fenêtre de l’espoir, celle vers qui tout croyant se tourne, celle à qui nous nous confions, l’être suprême, celui de l’au-delà.

La fenêtre du souvenir.
La représentation d’une photographie.
La photographie est d’après moi l’objet auquel on s’accroche lorsque la peur d’oublier nous habite.

La fenêtre du désespoir, de la folie.
Représenter une ouverture vers un autre espace, l’espace de la folie, de l’imaginaire, de la mort, ou de la vie.
Un espace où chacun de nous a peut-être eu envie de se plonger.

mais pourquoi chercher si loin ?





L’image dans l’image.
Photographie de Newton
Au premier plan à gauche :
une silhouette à demi
une silhouette de dos
Au deuxième plan :
un miroir
une femme nue de face
un photographe
Au troisième plan :
une fenêtre
des automobiles.


ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr