Événements - Conférences et tables rondes - 2015/16 -

Ce que l’art peut à Gaza

Lundi 29 février 2016 à 17h à l’amphithéâtre de l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence
Rencontre avec Marion Slitine, doctorante en anthropologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales - Paris - Entrée libre

Salman NAWATI, Réalité, video, 2012



Contrairement à l’image réductrice véhiculée sur Gaza, cet espace confiné témoigne d’une grande vitalité artistique. Vidéastes, photographes, peintres, graphistes continuent à créer, en dépit des fortes contraintes politiques et socioéconomiques. Les artistes – particulièrement nombreux à Gaza – façonnent et fabriquent au quotidien des images, apportant un contre-discours visuel à l’image médiatique stéréotypée de cette minuscule bande de terre.

A travers leurs images, ces artistes contemporains font résonner leurs messages au-delà des frontières et révèlent leur terre natale sous un autre jour. Quelles sont les conditions de création, de circulation et de diffusion de l’art dans un contexte de confinement ? Y-a-t-il une spécificité de l’art contemporain dans cette situation de crise ?

JPEG - 2.6 Mo
Un métro à Gaza, Mohammed Abusal, Installation, 2011

L’ESAAix développe depuis 2010 le réseau méditerranéen LaboFictions autour de la jeune création vidéo. En 2012, Salman Nawati, artiste palestinien gazaoui était invité en résidence pendant deux mois à Aix-en-Provence dans le cadre de ce réseau.

En partenariat avec le Mucem et la Fondation Camargo, l’ESAAix propose une rencontre/discussion avec Marion Slitine, doctorante en anthropologie, dont le sujet de recherche porte sur l’art contemporain en Palestine (et plus particulièrement à Ramallah, Jérusalem et Gaza). Il s’agira de croiser les expériences de terrain d’une chercheuse, et d’artistes impliqués dans le développement de projets sur ce territoire, en revenant sur l’expérience de résidence à l’ESAAix de Salman Nawati et de son travail vidéo réalisé à cette occasion.

Ce que l’art peut à Gaza
Lundi 29 février à 17 h
Amphithéâtre de l’école supérieure d’art
Rue Emile Tavan, 13100 Aix-en-Provence
Entrée libre

Cette rencontre est organisée en lien avec le Mucem et la Fondation Camargo, à l’issue de la résidence de recherche effectuée par Marion Slitine entre Cassis et Marseille. Elle s’inscrit en amont du colloque « Gaza inédite. Créations artistiques contemporaines : entre confinement et ouverture » organisé par le Mucem, le 21 mars 2016. Ce colloque sur la création contemporaine à Gaza se tient dans le cadre des journées internationales scientifiques et culturelles « Gaza inédite » qui auront lieu à Paris et à Marseille du 17 au 21 mars au Mucem, à l’Institut du Monde arabe, à l’Institut des Cultures d’Islam et à la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations.



ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr