Événements - Hors les murs - 2015/16 -

Reevox 2016
Shapes of collapses, Max Paskine

Performance, le jeudi 4 février 2016, 19h30
Friche la Belle de Mai

Créée au sein même du gmem-CNCM-marseille, la nouvelle performance de Max Paskine, intitulée Shapes of collapses, rend compte des recherches de l’artiste sur les formes de l’écroulement.

Il s’agit d’un travail sur la structure et la texture sonore, à travers le développement de formes abstraites qui évoluent tout au long d’une temporalité déterminée. Cette masse se transforme en différents éléments, murs sonores bruitistes, mélodies et rythmiques déstructurées, plages ambient et drones rugueux. Ces différentes sonorités tendent vers la déflagration, ce sont les formes abstraites d’un effondrement constant, d’un brouillage permanent.

Max Paskine

Diplômé en 2015 de l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence, Max Paskine est à la fois musicien et plasticien, travaillant autant la matière sonore que visuelle. Il crée des œuvres graphiques, des affiches et des vidéos, des installations sonores et des procédés performatifs, des compositions musicales et des albums.

+ d’infos sur www.paskine.com

Reevox 2016 [Musiques et arts électroniques]
Du 2 au 6 février 2016, à Marseille et Aix-en-Provence

Shapes of collapses, Max Paskine
Performance, le jeudi 4 février 2016, 19h30
Friche la Belle de Mai
Durée : 40’

Détail des tarifs sur www.gmem.org

© Cecilia Poggio



ESAAix - École supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr