Étudiants - Archives des années précédentes - 2005/06 - 1° année (2005/6) - MÉMOIRES (année propédeutique 2005/06) - CURCI Chloé - 05- module photo/web (portrait) -

module photo/web (portraits)

Il s’inscrit dans l’idée du portrait celle de figer l’humain, de transfigurer par un objectif ce que l’oeil ne perçoit, un moment qui lorsque l’appareil a déclenché se pose pour un temps indéterminé.
Le portrait est alors celui de l’esprit, qui par le mouvement, la couleur, la lumière, l’instant, le cadre raconte, suggère une histoire, une interprétation.
Je me suis soufflé l’idée que l’image obtenue est une scène elle même, découpée, un acte théâtral qui s’immisce dans la vie. Une image qui finalement n’appartient ni à la réalité ni au sujet.
En même temps d’une ligne qui me séduit s’inscrit une abstraction , une hésitation, une multiplicité, la confrontation à la photographie, par là des essais avec un outil nouveau.


Un corps-Une évocation
Là des corps jouent autour de suggestions, elles mettent en scène l’imagination comme « fonction de l’irréel » et par expansion coulent vers le fantasme.
Par une succession de correlations les interprétations se démultiplient, l’objet corporel s’inscrit alors dans des connotations antagonistes et saute d’un espace à un autre, l’image ne propose plus le corps sensuel mais l’histoire qui se joue par la composition.























ESAAix - Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence - http://www.ecole-art-aix.fr